Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Vivre sans complexe notre caractère prop

Edito du 8 octobre 2009

Vivre sans complexe notre caractère propre.

Appel à tous ceux et celles qui servent dans

les établissements catholiques d'enseignement.

 

 

       A l'heure où toutes les aumôneries de l'Enseignement Public proposent leurs activités avec courage et imagination, je veux m'adresser à vous tous qui servez les Etablissements Catholiques d'Enseignement.

       L'attelage entre la nécessité de respecter la liberté de conscience et celle d'offrir un vrai témoignage de foi est "délicat" [1], mais il existe bel et bien : voilà trois expériences qui me semblent passionnantes !

 

A Marseille, collège catholique Sévigné : des rencontres pastorales obligatoires sont inscrites pour tous dans l'emploi du temps : "une heure par semaine, nous proposons des temps d'échange où un texte de l'Ancien Testament et un texte du Nouveau Testament sont mis en perspective… chaque jeune peut s'exprimer… Cela libère la parole et les chrétiens peuvent témoigner de ce qui les habite…"

 

A Brive-la-Gaillarde : "une fois par mois, raconte le directeur de l'ensemble scolaire catholique Edmond Michelet, nous avons une heure de rencontre et de témoignage par des gens pour qui Jésus Christ donne un sens à leur vie. C'est pour tous les élèves obligatoire et non négociable. Parallèlement, un temps de catéchèse… est proposé aux jeunes qui le souhaitent. Les autres disposent au même moment d'un accompagnement éducatif ou de soutien scolaire".

 

A Lille, Saint-Pierre : "en 6ème – 5ème, les élèves peuvent choisir entre un parcours sur les grandes questions de la vie, un autre qui permet de découvrir Jésus, et un troisième pour vivre la foi chrétienne et se préparer aux sacrements… On offre quelque chose à tout le monde, et tous les jeunes savent que c'est au nom de Jésus que nous proposons cette pastorale ! "

 

       Voilà trois expériences vécues en collège ! Il y en a tellement d'autres possibles.

 

       J'ai une conviction de plus en plus claire : les parents qui nous confient leurs enfants et leurs jeunes ne peuvent pas le dire en public, mais ils ont de plus en plus une espérance secrète : celle que vous leur offriez ce qu'ils ne savent plus, le plus souvent, leur offrir : le sens de la vie, la valeur de toute vie, et même le visage de Celui qui nous aime tellement qu'Il nous donne le goût d'aimer mieux et toujours mieux : c'est le visage de Jésus, le Christ, bien sûr.

 

         Si vous saviez comme nous comptons sur votre imagination et votre courage apostolique pour servir une première annonce, dans tous les cas une culture religieuse, et dans toute la mesure du possible une véritable catéchèse.

 

         Nous comptons sur vous tous, y compris sur ceux et celles d'entre vous qui se sentent plus fragiles dans leur foi.

 

 

       De tout cœur,

 

X François GARNIER

Archevêque de Cambrai



[1] Adjectif employé par Elodie Maurot, journaliste à la "Croix". Cf. 14 septembre 2009, page 18 : "L'enseignement catholique tient à proposer la foi".

Article publié par Secrétariat DIOCESAIN • Publié Jeudi 08 oct 2009 • 2540 visites

Actualités de l'Eglise

Méditation du Pape Jean-Paul II lors de la veillée baptismale avec les jeunes
Médiation du Pape Jean-Paul II lors de la veillée baptismale avec les jeunes.

Discours de Monsieur Lionel Jospin, Premier Ministre
Discours de Monsieur Lionel Jospin, Premier Ministre.

JMJ 1997 : présentation des Journées mondiales de la Jeunesse, par Mgr Dubost.
JMJ 1997 : Discours d'introduction de Monseigneur Michel Dubost, alors évêque aux Armées.

Documents épiscopat : « Ces églises qui font l’Eglise »
A l’occasion de la sortie de la revue Documents épiscopat : "Ces églises qui font l'église",...

JMJ de Paris : « Cela a donné à l’Église de France une fierté d’être ce qu’elle est »
JMJ de Paris : « Cela a donné à l’Église de France une fierté d’être ce qu’elle est »....

Haut de page