/* */

Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

" Comment ça va Monseigneur ? "

Édito du 1er février 2018

« Comment ça va Monseigneur ? »

 

Vraiment ça va bien, promis ! même si je reste fatigué et fatigable. Même si je sais que la route de la guérison sera longue. Merci pour vos messages. Ils sont arrivés par centaines et même par milliers. Je ne pourrai répondre à chacun et c’est bien cela ma peine. Merci pour votre affection et vos prières : elles me sont précieuses ; je pense à tous les malades qui n’ont pas la même chance que moi.

 

Les bruits sur l’état de ma santé courent et se contredisent. Je découvre chaque jour un peu plus que nous sommes nombreux à faire face à cette maladie insidieuse aux multiples visages qu’est la leucémie. Mais je vois la compétence humble et efficace des équipes médicales du CHU de Lille ; je découvrirai bientôt cette compétence au Centre Hospitalier de Valenciennes. Ce qui est sûr, c’est que je vois bien qu’aller à l’hôpital ne veut pas dire que l’on est tout soudainement beaucoup plus malade et qu’en sortir ne veut pas dire que l’on est parfaitement guéri. Non, le traitement s’adapte aux réactions du patient. Il y a la recherche permanente du chemin le meilleur. Alors que tout soit clair : je vais mieux mais le chemin sera long avec ses étapes plus heureuses et puis les autres, plus ou moins longues qui peuvent se suivre vite. Si bien que ma prière est que les bruits ne courent pas sans cesse se contredisant les uns les autres.

 

Enfin, je découvre plus que jamais, les qualités de mes frères et sœurs du Conseil Épiscopal, notamment des pères Xavier Bris et Emmanuel Canart, mes vicaires généraux. Nous sommes en communication permanente. La vie du diocèse continue, et c’est très bien ainsi ; avec la passion de servir au mieux le million d’hommes et de femmes que sont les diocésains de Cambrai. Je veux manifester devant tous la confiance que je leur fais.

 

Priez pour moi ; j’ai un peu de peine avec la sainteté de la prière du père De Foucauld : « Quoi que tu fasses de, moi je te remercie, j’accepte tout, pourvu que ta volonté se fasse en moi et en toutes tes créatures… », aidez-moi à bien dire cette prière dans la joie de continuer de servir avec toutes mes faiblesses notre Église de Cambrai.

 

 

+ Mgr François GARNIER

Archevêque de Cambrai

29 janvier 2018

 

 

 

 

Article publié par Cathocambrai • Publié Jeudi 08 février 2018 • 3331 visites

Haut de page