Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Mot d'accueil du conseil episcopal

Retrouvez ici, le texte de l'évocation de Mgr garnier par le conseil episcopal

Père Emmanuel Canart (vicaire général)

 

« La hauteur, la profondeur et la largeur de l’amour de Dieu ! » Si souvent vous avez commenté ainsi le signe de la croix, Monseigneur.

 

Et cet amour de Jésus, sa Miséricorde sans fin, vous les avez annoncés, vécus et célébrés tout au long de votre vie, avec l’humble fierté d’être chrétien ! Et partout où l’Esprit Saint vous a conduit, vous nous avez entrainés à votre suite.

 

La Miséricorde de Jésus annoncée

Mme Marité Colpart (membre du conseil épiscopal)

 

Pour que la miséricorde de Jésus soit annoncée, vous avez permis la réalisation d’une très belle maison du diocèse et la création de 51 paroisses nouvelles.

Sans vous lasser, vous avez sillonné le diocèse dans votre voiture, votre second bureau. Juste quelques PV pour excès de vitesse…Rencontrant avec joie les personnes les plus importantes et surtout les plus vulnérables et pauvres.  Chantant avec la chorale des petits bonheurs, les groupes de partage de la Parole, écoutant les plus cabossés, riant, enseignant, jouant parfois au foot…  Avec un message essentiel : « avec Jésus, on ne vient jamais de trop loin et on arrive jamais trop tard ! »

 

La Miséricorde de Jésus vécue

Père Xavier Bris (vicaire général)

 

Vous étiez, selon votre formule, entraineur et arbitre ! Mais vous n’avez jamais utilisé le carton rouge, à peine parfois un carton jaune ! Votre désir était que tous jouent ensemble !

Avec des consignes claires :

  • « réussir sa vie, c’est faire réussir la vie des autres »
  • « Miséricorde et justice. Mais toujours plus de Miséricorde que de Justice ».
  • « la question importante pour les séminaristes: « aiment-ils les gens ? »

Vous aimiez la musique, les icônes et les peintres. Surtout Chagall parce que « dans ses tableaux, personne ne fait d’ombre à personne, personne n’écrase personne ». Merci d’avoir peint notre diocèse à la façon de Chagall !

 

La Miséricorde de Jésus célébrée

Mme Marie-Thérèse Delahaye (membre du conseil épiscopal)

 

Vous aimiez tant célébrer l’amour de Jésus. Avec les personnes handicapées, comme aux confirmations à la Luna de Maubeuge, avec les petits, les jeunes, les malades…
Vous avez célébré avec tous, dans le diocèse et un peu partout dans le monde, notamment au Togo et en Terre Sainte !

Vous aimiez rappeler que vous êtes né un vendredi saint… ! Il y a quelque mois, vous écriviez (Eglise de Cambrai 29 mars 2018) : « il vient vider l’enfer et peuple le ciel. Un ciel où à jamais amour et vérité se rencontrent, justice et paix s’embrassent (ps 84). Un ciel chaque jour à faire avec nos bras et plus encore avec sa grâce avant que le Christ nous y accueille pour toujours »

 

Conclusion

Père Emmanuel Canart

 

Homme de joie, de simplicité et de fraternité à la suite de saint François d’Assise, votre saint Patron

 

Homme de foi et frère universel à la suite de Charles de Foucauld,

 

Homme de courage, vous sembliez tout porter sans difficulté, comme le musicien de Madeleine Delbrêl qui joue avec tant d’aisance que personne ne perçoit la difficulté de la partition

 

Homme de cœur et évêque de la Miséricorde,

 

La Vierge Marie qui est venue vous chercher le jour de la Dormition.

Vous écriviez à Laurence, une missionnaire du diocèse en Corée : "Et le Fils de l'Homme quand Il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre?" Je prie pour qu'Il me trouve avec un cœur habité par sa présence!"
Vous avez été exaucé, Monseigneur. Que la Vierge vous introduise maintenant dans la Jérusalem céleste

 

Et, pour reprendre votre formule, MERCI, DE TOUT CŒUR !

 

En vidéo :

 

 

Article publié par Service communication • Publié Lundi 27 août 2018 • 783 visites

Haut de page