Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

LILLE DEVIENT L'ARCHEVECHE METROPOLITAIN

Intervention de Monseigneur François Garnier, archevêque de Cambrai, lors de l'installation de Monseigneur Laurent Ulrich, archevêque de Lille, le 30 mars 2008

Mgrs Ulrich et Garnier Mgrs Ulrich et Garnier  

 Monseigneur Laurent Ulrich et Monseigneur François Garnier

 

Je remercie Monseigneur Fortunato Baldelli, nonce apostolique en France, de m'avoir confié la lettre qu'il vient de recevoir du Saint-Père. Je vous fais lecture de son premier paragraphe :

"Par le décret n° 619 / 02 du 8 décembre de l'année du Seigneur 2002, de nouvelles provinces ecclésiastiques ont été constituées en France pour cinq ans. Or, maintenant que ce même décret est arrivé à son terme, l'archevêque métropolitain de Cambrai, ayant, comme il convient, consulté les évêques suffragants de Lille et d'Arras, a demandé que le Siège métropolitain soit transféré au diocèse de Lille, de telle sorte que ce dernier soit promu au rang et à la dignité d'Église métropolitaine".

 

     Le diocèse de Lille est donc élevé par le Saint Siège au rang d'archevêché métropolitain. Monseigneur Laurent Ulrich devient l'archevêque métropolitain d'une province dont les suffragants sont les diocèses d'Arras et de Cambrai. J'étais jusqu'alors son archevêque ; à l'instant, il devient le mien.

 

     Je veux redire ici que tout cela s'est fait en plein accord avec moi, et même à ma demande, tant il est évident que Lille est aujourd'hui la métropole administrative, universitaire, économique et culturelle du Nord.

 

     Je crois d'ailleurs que cela ne changera en rien la confiance et la simplicité du travail commun entre nos trois diocèses. L'archevêque métropolitain a la mission de "promouvoir l'action pastorale commune à divers diocèses voisins" ; il favorise les relations mutuelles entre évêques diocésains (Canon 431) : nos prédécesseurs évêques ont su le faire ; à leur suite, nous l'avons fait ; nous le ferons avec Laurent !

 

     Cette évolution fera de la peine dans le diocèse de Cambrai qui toutefois – notre mère Église est bonne – garde et gardera son titre d'archevêché avec pour évêques des archevêques.

     Que Lille n'oublie pas qu'elle est et restera la fille de Cambrai. Jusqu'en 1913, elle était un doyenné du diocèse de Cambrai ! Aujourd'hui, la fille passe devant sa mère historique : il est dans l'ordre de la vie que les filles jeunes et belles passent un jour devant leur mère ! Qu'elles le fassent avec délicatesse et les bonnes mères sauront s'en réjouir… ce qu'à Cambrai, nous saurons faire !

 

X François GARNIER

Archevêque de Cambrai

 

 

 

 

Article publié par Marc BEAUMONT • Publié Samedi 05 avr 2008 • 10032 visites

Actualités de l'Eglise

Le synode 2018 se prépare aussi à Rome !
Du 11 au 15 septembre s’est tenu à Rome un séminaire international sur la condition des jeunes...

Violences et religions dans les études anglo-saxonnes
Les religions sont-elles impliquées dans les violences commises par les croyants, et si oui...

La rentrée universitaire du Centre Sèvres-Facultés Jésuites de Paris
Le Père Étienne Grieu, jésuite, docteur en théologie et agrégé de géographie a pris, à la...

Lancement d’une collecte en ligne sur la plateforme Credofunding
Depuis maintenant 2 ans, l’ensemble des diocèses français est engagé dans un projet de soutien...

Devenir prêtre autrement
Depuis 50 ans le Séminaire-GFU (Groupe de Formation Universitaire) offre à des jeunes de toute la...

Haut de page