Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Vivre "Noël autrement"

ou les risques d'une consommation folle _ édito du 9 décembre 2010

 

 

Parce que le grand cadeau, c'est celui que le Père que l'on croyait lointain dans son ciel nous fait en nous donnant Jésus, son Fils.

 

Parce qu'avec Jésus, nous recevons tout de Dieu pour apprendre de Lui à vivre en hommes enfin dignes de ce nom.

 

Parce qu'à Noël, le plus important est de refonder notre foi en ce "Dieu qui se fait homme pour que l'homme devienne Dieu".

 

Parce qu'à Noël, il nous faut reprendre, si nous l'avions oublié, le chemin de la messe et de la prière pour nous mettre à genoux devant le Fils qui nous est donné pour que nous devenions vraiment frères.

 

 

-    Alors oui, faire la fête en famille – on ne la fera jamais trop – mais sans devenir les victimes de la consommation folle, les "fils de pub" dont parlait il y a quelques années le Cardinal Lustiger . Ou encore sans se laisser gagner par la "fièvre acheteuse" …

-    Alors oui, vivre Noël autrement, beaucoup plus dans la joie de nous retrouver que dans celle fugitive des cadeaux coûteux que l'on cherche à revendre dès le lendemain de la fête.

-    Alors oui, vivre Noël en offrant le prix d'un seul cadeau pour qu'un enfant d'Afrique, de Madagascar ou d'Haïti, orphelin, malade du sida, enfant déclaré sorcier et rejeté de sa famille, ou encore enfant soldat qui ne rendra son arme qu'en échange de "l'écolage" que personne ne peut lui payer si nous ne lui offrons pas  (1)

-    Alors oui, se préparer à la fête en méditant quelques uns de nos textes d'évêques de France, sans doute jamais lus ou si vite oubliés : ils disent tous la nécessité urgente de choisir de nouveaux modes de vie.

 

            …"Nous devons avoir le courage de dire que notre mode de vie actuel ne pourra pas être préservé sans grave dommage pour l'avenir : dommage écologique mais aussi dommage financier des dépenses faites sur le compte des générations futures, misère culturelle et misère affective" (novembre 2007) …

 

            …"Partager des richesses est une attitude altruiste, mais le moment vient où nous devons prendre en compte les limites des richesses à partager. Comment pouvons-nous aider nos contemporains à intégrer dans leurs attentes le fait que notre planète n'est pas un réservoir indéfini de consommation possible ?" (novembre 2008) …

 

…   "Déjà en 1982, notre conférence appelait des "nouveaux modes de vie". C'est à de nouveaux modèles que nous devons travailler, nouveau modèle de production agricole, nouveau modèle de développement économique, nouveau modèle d'échanges avec les pays pauvres, nouveau modèle de gestion des ressources naturelles" (mars 2009) …

 

…   "Beaucoup de nos contemporains commencent à comprendre qu'une société plus juste et plus respectueuse de son environnement est nécessaire. Ils comprennent aussi que l'usage plus raisonnable des biens de ce monde appelle à une révision courageuse de nos modes de vie. Il ne s'agit plus seulement de militer pour des thèses vaguement écologistes. Le moment est venu de réfléchir et de décider comment réduire la consommation toujours croissante, souvent au détriment de pays moins développés qui subissent les dommages de notre traitement de la nature." (novembre 2009) …

 

Choisirons-nous un "Noël autrement" ?

Que le temps de l'Avent nous y prépare !

X François Garnier

Archevêque de Cambrai

 



(1) "Un cadeau pour moi, un cadeau pour lui" – chèque à envoyer à Association Diocésaine Cambrai – 30, rue de Noyons – 59400 CAMBRAI - mention "un cadeau pour"

Vivre Noël autrement ?

 

Article publié par Cathocambrai • Publié Mercredi 15 déc 2010 • 2438 visites

Haut de page