Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

1 – (7 – 12 – 70) – Tous…

… mais dans quel ordre ? L'ANNÉE SACERDOTALE Edito du 24 septembre 2009

1 – (7 – 12 – 70)Tous

… mais dans quel ordre ?

L'ANNÉE SACERDOTALE

 

1   comme "Un" seul Seigneur, "Un" seul Sauveur, "Un" seul Dieu et Père, "Un" seul Esprit-Saint… Ce Dieu Unique en cela qu'Il se met en trois pour nous créer, aimer, sauver, animer, réveiller…

 

2   comme TOUS, comme tous les habitants de notre terre, sans en oublier un seul. Le plus mécréant, le plus violent, le plus méprisable à nos yeux demeure un fils pour un Père comme Celui-là, un frère pour un Fils comme Celui-là, un fils et un frère que l'Esprit ne désespère pas d'habiter. Aux yeux d'un Dieu "comme Celui-là, le dernier des derniers est toujours le premier de tous !! "

 

Et pour servir le 1 auprès de TOUS, il y a les 7… ordonnés au service de tous les pauvres ; au service aussi de la Parole et de l'autel. On les a vite appelés "DIACRES" : ils ont à nous secouer TOUS pour que nous devenions tous des serviteurs courageux, nourris de la seule Parole qui ne se paye pas de mots, celle du Christ.

Et il y a les 12… ordonnés pour offrir à tous le trésor qu'est l'Évangile ; ordonnés pour proposer à tous les rencontres les plus belles du Christ que sont les sacrements, surtout ceux du don (Eucharistie) et du pardon (la pénitence), ordonnés pour guider vers Jésus en se laissant guider par Lui ; en se laissant conseiller ; en sachant déléguer : on les a vite appelés "ÉVÊQUES" et "PRÊTRES". Ils ont à nous secouer TOUS pour que nous fassions tous de nos vies une offrande à Dieu, "afin que notre vie ne soit plus à nous-même, mais à Lui… " [1]

Et il y a les 70… la multitude des disciples qui reçoivent de l'Église leurs missions, des plus petites aux plus grandes. Ils n'en sont pas les propriétaires à vie. Ils se forment. Ils se rendent disponibles à de nouveaux appels. Sans eux, sans leur générosité éclairée, sans leur bénévolat le plus souvent , la mission deviendrait vite impossible ! C'est avec eux tous que se construit une Église pour le monde. Ils ont à secouer tous les baptisés pour qu'ils deviennent disciples.

 

      Alors, "l'année sacerdotale" dans tout cela ? Elle rappellera qu'il n'y a pas d'Église sans prêtre, pas de paroisse sans curé, pas de mouvement, service d'Église ou d'aumônerie sans lien avec un prêtre ; elle nous provoquera à nous questionner sur la sainte audace que nous n'avons peut-être plus pour surprendre tel ou tel jeune : "tu n'y as peut-être jamais pensé, mais le Christ t'appelle peut-être à tout quitter pour Lui et à le suivre à la manière des apôtres… " [2] Elle nous permettra d'encourager les prêtres, et ce sera très bien !

      Mais elle n'oubliera pas que les 7, les 12 et les 70 ne sont que les humbles serviteurs de TOUS à cause et dans la grâce d'UN Unique Seigneur !

X François GARNIER

Archevêque de Cambrai



[1] Prière Eucharistique n° 4.

[2] D'ailleurs une question : savez-vous combien de jeunes se préparent au sacerdoce dans les huit diocèses qui ont choisi Lille pour la formation de presque tous leurs séminaristes ? (Lille – Arras – Cambrai – Reims – Soissons – Châlons-en-Champagne – Troyes – Langres).

– moins de 10 ? – entre 10 et 20 ? – entre 20 et 30 ? – entre 30 et 40 ? – entre 40 et 50 ? – plus de 50 ?

Réponse dans le prochain n° d'Église de Cambrai.

Article publié par Secrétariat DIOCESAIN • Publié Jeudi 24 septembre 2009 • 2578 visites

Haut de page