Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Rêvée, espérée, réalisée...

Edito du 4 décembre 2008

La Maison du Diocèse, à Raismes

 

 

     Depuis plus de cinq ans, nous l'avions rêvée, imaginée, désirée, espérée, dessinée… La voilà réalisée, NOTRE MAISON du Diocèse, belle et simple. Pour la joie de tout le diocèse ; pour celle des sœurs du Cénacle qui en sont l'âme autour de sœur Chantal avec le Père Jean-Pierre Landrieu ; pour tout le personnel, les bénévoles de l'accueil et les membres du conseil de maison autour de Madame Dupont ; pour celle de Monsieur Loones et des artistes venus des centres sociaux qui, sous sa conduite, ont "tagué" la superbe fresque biblique ; pour celles de tous les ouvriers qui peuvent être fiers de ce qu'ils ont fait ; pour celle de ceux qui ont conduit les travaux, sous la vigilance de sœur Josette, de Sylvie, notre intendante, de Monsieur Michel André, responsable diocésain de l'immobilier, et bien sûr de Monsieur Jean Horent, notre économe diocésain.

     Pour la joie enfin de tous les permanents en pastorale qui y travaillent déjà : ils sont enfin sous le même toit ; ils vont se croiser, prier ensemble, boire le même café, partager leurs projets, harmoniser dans toute la mesure du possible leurs calendriers. Ils vont nous accueillir, nous informer, nous inviter, nous former. On trouvera tous les grands services :

·       au rez de chaussée, le catéchuménat, la catéchèse, la liturgie et les pèlerinages ;

·       à l'étage, la solidarité, l'apostolat des laïcs, la pastorale des jeunes, les formations possibles (notamment la pastorale familiale et la pastorale de la santé), et les communications.

 

 

     La grande salle toute nouvelle porte le nom de Monseigneur Jacques Delaporte. Nous avons gardé de lui la manière dont il aimait, m'a t-on dit, parler de tous les diocésains : "Un million d'hommes et de femmes à aimer…" Nous y retrouverons son visage, gardant dans notre mémoire du cœur l'image d'un grand évêque sensible, au nom de l'Evangile, à toutes les injustices. Il aimait la maison de Raismes ; il aimait y loger, y prier, y travailler et s'y détendre ! Nous n'oublierons pas que l'ascenseur fut construit grâce à ses collègues de la "promo 1949" de l'Ecole des Hautes Etudes Commerciales (HEC) !

 

 

     Dans le grand corps qu'est un diocèse, le cœur est à l'évidence le Christ. Que cette Maison et toutes les activités qui s'y vivent battent au rythme de son cœur. Mais si le Christ en est le cœur, les deux poumons sont désormais à Cambrai et à Raismes.

Ø     A Cambrai demeure le poumon administratif et financier. Y restent aussi les bureaux du Secours Catholique ainsi que la Direction de l'Ecole Catholique (DEC) et la formation des maîtres du premier degré.

Ø     Raismes est désormais le poumon pastoral qui fonctionnera d'autant mieux que chaque service, au-delà de ses propres réalisations, se réjouira vraiment de la réussite des autres.

 

 

     Reste la chapelle ! Si le coût des travaux accomplis est pris en charge par l'archevêché sans faire appel ni aux diocésains ni aux paroisses, nous avons souhaité que la chapelle soit réalisée par nous tous. Une souscription est ouverte et je vous la confie [1] : les travaux seront selon toute vraisemblance terminés pour la prochaine fête de Pâques ! Je fais donc appel à votre générosité !

 

 

     Que le Seigneur bénisse notre Maison. Qu'elle ouvre ses bras comme il ouvre les siens. Que nous y trouvions le seul Trésor… qui ne risque aucune chute en Bourse !

 

 

X François GARNIER

Archevêque de Cambrai



[1] Etablir les chèques à l'ordre de "Association Diocésaine de Cambrai – Chapelle Maison du Diocèse".

Article publié par Secrétariat DIOCESAIN • Publié Jeudi 04 déc 2008 • 3468 visites

Actualités de l'Eglise

Méditation du Pape Jean-Paul II lors de la veillée baptismale avec les jeunes
Médiation du Pape Jean-Paul II lors de la veillée baptismale avec les jeunes.

Discours de Monsieur Lionel Jospin, Premier Ministre
Discours de Monsieur Lionel Jospin, Premier Ministre.

JMJ 1997 : présentation des Journées mondiales de la Jeunesse, par Mgr Dubost.
JMJ 1997 : Discours d'introduction de Monseigneur Michel Dubost, alors évêque aux Armées.

Documents épiscopat : « Ces églises qui font l’Eglise »
A l’occasion de la sortie de la revue Documents épiscopat : "Ces églises qui font l'église",...

JMJ de Paris : « Cela a donné à l’Église de France une fierté d’être ce qu’elle est »
JMJ de Paris : « Cela a donné à l’Église de France une fierté d’être ce qu’elle est »....

Haut de page