Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Aux baptisés-confirmés de l'Avesnois

 

Aux baptisés-confirmés de l'Avesnois et d'ailleurs !

En la fête du doyenné d'Avesnes sur Helpe

Liessies – 30 septembre 2012

 

…"Ah, si seulement le Seigneur pouvait mettre son esprit en eux, pour faire de tout son peuple un peuple de prophètes…"

 

C'est le cri de Moïse dans les lectures d'aujourd'hui, c'est ma prière pour chacun de vous aujourd'hui : ah, si seulement le Seigneur pouvait mettre son esprit sur tous les baptisés- confirmés de l'Avesnois et d'ailleurs pour faire de vous tous un peuple de prophètes.

 

Vous avez la plus belle des missions : être sel qui redonne du goût à la vie ; être levain dans la pâte lourde du monde ; être lumière dans l'obscurité des repères…

 

J'ai parlé de repères ? Je vous en donne huit :

 

P  Trouver dans la prière la clé du matin et le verrou du soir, seul ou avec d'autres.

 

P  Puiser dans l'Eucharistie dominicale de quoi vivre autrement la semaine ; Dieu nous parle, il nous adresse une lettre, il nous donne sa vie et nous confie la mission ! Et du coup, étant donné le petit nombre des prêtres, accepter de se déplacer avec d'autres pour venir à l'Eucharistie dominicale la plus centrale et la mieux préparée.

 

P  Rester libres devant toutes les pubs, toutes les modes, toutes les majorités, toutes les idéologies. Demeurer libres et lucides dans ce monde où légaliser veut de plus en plus dire légitimer. Et donc garder vigilance pour, comme frères du Christ, nous imposer à nous-mêmes des lois bien plus rigoureuses que celles que nous donne notre État.

 

P  Savoir s'engager là où il y a des hommes à servir, à défendre, à aimer, quoi qu'il en coûte. Savoir s'engager à condition de les servir "d'en bas", comme Jésus sert d'en bas le jour où il lave les pieds de ses apôtres. Sachant que "tout regard d'en haut anéantit l'amour".

 

P  Renoncer à la médiocrité des médisances et calomnies colportées : les divisions entre nous stérilisent nos missions. Et les divisions viennent beaucoup du fléau indomptable que peut être la langue (cf épître de Saint Jacques, ch3).

 

P  Entendre nous-mêmes et faire entendre les appels simples que le Christ lance dans l'Évangile : "va, vends, donne, viens, suis-moi !" Répercuter ces appels simples dans nos propres familles pour qu'aucune vocation particulière, celle de prêtres diocésains, de religieux, de religieuses ne soit perdue.

 

P  Lutter sans haine : oui il nous faut parfois nous affronter ; mais il faut le faire avec charité et vérité. La charité sans vérité est molle, la vérité sans charité est dure. Comment apprendre à nous affronter comme le Christ sait affronter avec charité et vérité ?

 

P  Etre exigeant d'abord pour nous-mêmes et miséricordieux d'abord pour les autres. Il est si facile de faire le contraire…

 

 

Chers amis, n'oubliez pas le cri de Moïse : "ah si seulement le Seigneur pouvait mettre son esprit en eux, pour faire de tout son peuple un peuple de prophètes…"

                       

 

X François Garnier

Archevêque de Cambrai

 

 

 

 

Article publié par Cathocambrai • Publié Mardi 30 oct 2012 • 1230 visites

Actualités de l'Eglise

Le synode 2018 se prépare aussi à Rome !
Du 11 au 15 septembre s’est tenu à Rome un séminaire international sur la condition des jeunes...

Violences et religions dans les études anglo-saxonnes
Les religions sont-elles impliquées dans les violences commises par les croyants, et si oui...

La rentrée universitaire du Centre Sèvres-Facultés Jésuites de Paris
Le Père Étienne Grieu, jésuite, docteur en théologie et agrégé de géographie a pris, à la...

Lancement d’une collecte en ligne sur la plateforme Credofunding
Depuis maintenant 2 ans, l’ensemble des diocèses français est engagé dans un projet de soutien...

Devenir prêtre autrement
Depuis 50 ans le Séminaire-GFU (Groupe de Formation Universitaire) offre à des jeunes de toute la...

Haut de page