Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Le pot fêlé que je suis

 

 

Le pot fêlé que je suis

 

A l'heure où je dois animer en Corée du Sud la retraite annuelle des prêtres francophones des MEP (Missions Etrangères de Paris), voici cette parabole chinoise :

 

 

 

Une vieille dame chinoise possédait deux grands pots, chacun suspendu au bout d'une perche qu'elle transportait appuyée derrière son cou. Un des pots était fêlé alors que l'autre était en parfait état, rapportant toujours sa pleine ration d'eau. A la fin de la longue marche, du ruisseau vers la maison, le pot fêlé n'était plus qu'à moitié rempli d'eau.

 

Tout ceci se déroula quotidiennement pendant deux années complètes. Et la vieille dame ne rapportait chez elle qu'un pot et demi d'eau. Le pot parfait était très fier de lui tandis que le pot fêlé avait honte de ses imperfections et se sentait triste : il ne pouvait faire que la moitié du travail pour lequel il avait été créé.

 

Après deux années de ce qu'il vivait comme un échec, il s'adressa un jour à la vieille dame, alors qu'ils étaient près du ruisseau. "J'ai honte de moi-même parce que ma fêlure laisse l'eau s'échapper au retour vers la maison." La vieille dame lui sourit : "As-tu remarqué qu'il y a des fleurs sur ton côté du chemin alors qu'il n'y en a pas de l'autre côté ? J'ai toujours su ta fêlure, alors j'ai semé des graines de fleurs de ton côté du chemin, et chaque jour, lors du retour à la maison, tu les arroses. Pendant deux années, grâce à ta fêlure, j'ai pu cueillir de superbes fleurs pour décorer la table. Sans toi, tel que tu es, il n'aurait pu y avoir cette beauté pour agrémenter la maison."

 

Chacun de nous avons nos propres manques, nos propres fêlures. Mais ce sont chacune de ces craquelures et chacun de ces manques qui rendent nos vies belles et fécondes.

 

 

 

Seigneur, nous ne sommes pas des pots parfaits. Tu connais les fêlures de notre vie : notre péché, nos inquiétudes, nos inerties

Donne-nous de nous laisser porter par toi.

Donne-nous d'accepter que tu les traverses afin que notre vie donne au monde les fleurs que tu sèmes.

  

X François Garnier

Archevêque de Cambrai

 

 

Les grandes dates

à ne pas manquer

2012-2013 :

Ellipse: POUR TOUS image001   

 

 

 


      A l'occasion du 50ème anniversaire du Concile Vatican II,

 

P  La célébration diocésaine

 le dimanche 7 octobre,

de 15h à 17h,

en la Cathédrale de Cambrai.

 

 

Ellipse: POUR LES PRETRES, DIACRES, CONSACRES ET LAÏCS AYANT REÇU UNE LETTRE DE MISSION image002   

 

 

 

 

 

 


      A l'occasion de "l'Année de la Foi"

 

P  Les 4 journées pour revisiter notre foi commune à partir des mots de Youcat

 

les 15 et 29 novembre 2012

les 31 janvier et 14 février 2013

de 9h30 à 17h

à Raismes – Maison du diocèse.

 

 

Ellipse: POUR LES CURES, LA PROPOSITION ASTUCIEUSE DU PERE ANDRE-BENOIT DRAPPIER image003   

 

 

 


     

     

      A l'occasion de "l'Année de la Foi"

 

P  Pendant tout un mois, donner aux paroissiens la chance d'entendre une autre voix que celle de leur curé.

      Et donner à chaque curé la chance d'annoncer la Foi, de vivre une sorte de petite mission, 4 dimanches de suite, dans une paroisse qui n'est pas la sienne…

Ellipse: POUR TOUS image004   

 


  

 

A l'occasion de l'opération "Diaconia", qui devrait nous faire voir en quoi toute foi véritable doit se transformer en charité et en quoi toute charité vraie s'enracine dans la foi.

 

P  Relancer toutes les équipes ou en créer de nouvelles qui partagent les Évangiles du hors-série de "Prions en Église" : Parole de Dieu, service du frère.

 

P  Et préparer la délégation diocésaine qui vivra à Lourdes le Rassemblement Diaconia les

 

9, 10 et 11 mai 2013

 

X François Garnier

Archevêque de Cambrai

 

 

Article publié par Cathocambrai • Publié Dimanche 23 septembre 2012 • 2439 visites

Haut de page