Beaucoup de PUB pour pas mal de FRIC

Edito du 26 mai 2006

 

Humeur

 

"Beaucoup de PUB

pour pas mal de FRIC"

 

 

 

 

 

Des radios me demandent mon avis sur Da Vinci Code !

 

J'ai griffonné sur un papier quelques mots que je vous confie :

 

"J'ai lu toutes les critiques de ceux et celles qui ont lu le livre et vu le film.

Je n'ai pas lu le livre et ne le lirai pas.

Je n'ai pas vu le film et ne le verrai pas.

Je n'aime pas faire gagner de l'argent à ceux qui saccagent le jardin où je travaille

        en confondant sciemment le roman (tout peut s'imaginer !) et l'Histoire (il faut la respecter) ;

 

        en faisant dire de gros mensonges à cette dernière : les professeurs les plus incroyants peuvent en témoigner ;

 

        en faisant croire que les responsables de l'Église savent des choses pas très belles sur la vie privée de Jésus et qu'ils les cachent consciemment, sans doute pour garder leur clientèle crédule ;

 

        en salissant la figure et la sainteté du Christ que j'aime et essaie de servir simplement.

 

Bref, une histoire de gros sous qui sentent mauvais. Espérant (un peu contre toute espérance) que personne ne se laisse prendre et que tout s'achève en "flop" économique !"

 

 

  

X François GARNIER

Archevêque de Cambrai

Article publié par Secrétariat DIOCESAIN • Publié Vendredi 26 mai 2006 • 2783 visites

keyboard_arrow_up