LA SEULE RÉVOLUTION QUI VAILLE ?

edito du 8 sept 2005

 

LA SEULE RÉVOLUTION QUI VAILLE ?

 

 

 

     Marienfeld, 20 août, dans la nuit.

 Un million d'étoiles.

 Un océan de lumières fragiles.

 Une dans les mains de chaque jeune.

 

     Dans le silence, nous écoutons Benoît XVI. Il vient de dire en allemand : "Le pouvoir de Dieu est différent du pouvoir des puissants de ce monde… Au pouvoir tapageur et violent, Jésus oppose le pouvoir sans défense de l'amour… Les mages apprennent que leur vie doit se conformer à cette façon divine d'exercer le pouvoir… Ils doivent devenir des hommes de la vérité, du droit, de la bonté, du pardon, de la miséricorde…"

 

     Et il ajoute, dans un français parfait : "Les mages venus d'Orient sont seulement les premiers d'un long cortège d'hommes et de femmes, qui, dans leur vie, ont constamment cherché du regard l'étoile de Dieu… C'est le grand cortège des saints – connus ou inconnus –, par lequel le Seigneur, tout au long de l'histoire, a ouvert devant nous l'Évangile et en a fait défiler les pages… Ils sont le sillon lumineux de Dieu… Ils nous montrent comment on réussit à être des personnes vraiment humaines… Les saints sont les vrais réformateurs ; … C'est seulement de Dieu que vient la véritable révolution, le changement décisif du monde…"

 

     A l'aube d'une nouvelle année pastorale, il nous faut lire et relire ces paroles. Choisir de nous laisser réformer par l'amour à recevoir du Christ et à donner aux hommes… Tout faire pour faire de nos vies simples un "sillon lumineux de Dieu"… Ne jamais idéaliser le passé et noircir l'avenir, mais prendre le temps que Dieu nous donne, sans le perdre, pour, dans le même souffle, "aller profond" dans la contemplation du Père et "aller loin" dans le service des frères ; "aller profond" dans la foi à recevoir et "aller loin" dans la charité à vivre…

 

     Là est la seule révolution qui fasse du bien au monde.

 

 

X François GARNIER

Archevêque de Cambrai

 

 

Article publié par Marc BEAUMONT • Publié le Vendredi 09 septembre 2005 • 3617 visites

keyboard_arrow_up