Que serais-je sans toi ?

A l'occasion de changements au conseil épiscopal. -Edito du 9 juin 2005

Que serais-je sans toi ?

A l'occasion de changements au conseil épiscopal.

 

 

 

     C'est la chanson que fredonnent les amoureux. D'accord ! Mais aussi celle que peut fredonner l'évêque, lorsqu'il pense à ses collaborateurs immédiats, le vicaire général et les vicaires épiscopaux : un évêque ne peut rien faire sans ses collaborateurs proches.

     Ils lui apprennent le diocèse dont il ne sait rien. Ils lui évitent de faire de très nombreuses bêtises qui n'ont rien à voir avec celles de Cambrai ! Ils lui font aimer une terre, son histoire, ses paysages et ses visages.

 

     Pour des raisons de santé, Monsieur l’Abbé Michel Corduant m'a demandé d'accepter sa démission du conseil épiscopal. Je n'oublie pas qu'il fut le premier à  m'avoir accueilli dans sa maison, à Sin-le-Noble, en janvier 2001. Je n'oublierai pas sa présence précieuse à toutes les rencontres du vendredi, ses conseils toujours judicieux et sa connaissance amicale des prêtres, en particulier de ceux du Douaisis et de la ville de Cambrai dont il avait la charge. Je n'oublierai pas non plus sa collaboration avec Monsieur Jean Horent, notre économe diocésain, sur toutes les questions d'ordre économique et financier.

     Au conseil depuis 1988, il accepte de se mettre au service, au moins pour l'année qui vient, et dans un statut qui reste à préciser, de la paroisse Saint-Joseph en Val de Sambre (Aulnoye-Aymeries – Berlaimont) : je l'en remercie de tout cœur.

 

     Le départ de Michel va provoquer un renouvellement partiel des membres du conseil et de leurs charges. On le saura, je l'espère, dans le prochain numéro d'Église de Cambrai. Mais, dès maintenant, je veux remercier Messieurs les Abbés Xavier Bris et Gérard Duhaubois d'ajouter à leur mission actuelle celle d'accompagner la vie des doyennés dont Michel avait la charge, le Douaisis revenant à Xavier et la ville de Cambrai à Gérard.

 

 

     … et me revient mon refrain :

     "Que serais-je sans eux…"

 

 

@ François GARNIER

Archevêque de Cambrai

 

Article publié par Secrétariat DIOCESAIN • Publié le Mercredi 06 juillet 2005 • 4255 visites

keyboard_arrow_up