Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Merci pour ce livre sur ND du St Cordon

Edito du 12 juin 2008

 

 

 

Heureux d'avoir écrit le "liminaire" du livre que le Père Dominique Foyer va nous proposer sur Notre-Dame du Saint-Cordon, je le confie à Église de Cambrai, tout en rappelant à Messieurs les curés que le 14 septembre prochain, nous comptons vraiment, pour le Millénaire, sur la présence de tous les membres des EAP et des Équipes-Relais.

 

       Depuis mille ans, chaque deuxième dimanche de septembre, des milliers de Valenciennois font le tour de leur ville – dix huit kilomètres –, derrière la belle statue d'une Vierge souriante : tout cela pour la remercier d'avoir préservé leur cité de la peste, en l'an 1008, en déroulant tout autour de celle-ci un "cordon salutaire"…

 

      Que s'est-il passé ? Que peut en dire l'historien ? De quelles sources dispose-t-il ?

      Comment expliquer la fidélité des Valenciennois à ce "grand Tour" ? Fidélité des échevins d'hier, des maires et des conseillers municipaux d'aujourd'hui ? Fidélité des "royés" dont ce livre dira qui ils sont ? Fidélité du clergé ? Fidélité des pèlerins d'un jour, hommes, femmes et enfants de toutes conditions sociales, plus ou moins croyants ? Quels qu'aient été les heurts et malheurs de notre histoire de France – les guerres de religion, les révolutions, les séparations entre l'Église et l'État –, ils sont restés fidèles à cette longue marche derrière Marie dont ils tiennent, tour à tour, à porter la statue pesante, croyez-moi !

      Par où passe la procession ? Et pourquoi ?

Qui rencontre-t-elle ? Les enfants ici, les adolescents là, et puis encore les jeunes parents à la maternité de l'hôpital civil, sans oublier ni les anciens aux portes de leur maison de retraite, ni les plus pauvres sur la place d'un quartier populaire…

      Quel est "le message" de Marie ? Elle n'a rien dit… elle a fait, ce que comprennent bien les Ch'tis désormais connus de tous : ils se méfient comme de la peste des "diseux" : ils savent voir les "faiseux"…

 

       Merci à Monsieur l'Abbé Dominique Foyer, prêtre du diocèse de Cambrai et professeur à l'Institut Catholique de Lille, de parcourir toutes ces questions et d'y répondre avec "foi et raison". Nous avions besoin de ce livre en l'année du Millénaire : il faudra le lire et l'offrir !

 

       Chaque année, j'aime vivre ce pèlerinage où des diocésains de plus en plus nombreux venus de Cambrai, Douai, Avesnes-sur-Helpe et Maubeuge se joignent aux Valenciennois ! J'aime ce pèlerinage simple, sans spectacle ni spectateurs où chacun, dans le secret de sa vie, de ses épreuves et de ses joies, marche avec Marie pour qu'elle nous conduise au Christ, en nous répétant inlassablement et humblement : "Faites tout ce qu'Il vous dira" (Jn 2, 5). Si notre pèlerinage nous donne de l'écouter, le Christ nous donnera de traverser nos épreuves comme il traverse les siennes ; et il nous donnera la mission d'être parmi les premiers qui s'usent à faire reculer toutes les pestes d'aujourd'hui. Elles sont nombreuses. Il y a de quoi faire en son Nom !

 

X François GARNIER

Archevêque de Cambrai

Article publié par Secrétariat DIOCESAIN • Publié Vendredi 13 juin 2008 • 3773 visites

Actualités de l'Eglise

Méditation du Pape Jean-Paul II lors de la veillée baptismale avec les jeunes
Médiation du Pape Jean-Paul II lors de la veillée baptismale avec les jeunes.

Discours de Monsieur Lionel Jospin, Premier Ministre
Discours de Monsieur Lionel Jospin, Premier Ministre.

JMJ 1997 : présentation des Journées mondiales de la Jeunesse, par Mgr Dubost.
JMJ 1997 : Discours d'introduction de Monseigneur Michel Dubost, alors évêque aux Armées.

Documents épiscopat : « Ces églises qui font l’Eglise »
A l’occasion de la sortie de la revue Documents épiscopat : "Ces églises qui font l'église",...

JMJ de Paris : « Cela a donné à l’Église de France une fierté d’être ce qu’elle est »
JMJ de Paris : « Cela a donné à l’Église de France une fierté d’être ce qu’elle est »....

Haut de page