Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Les Hommages reçus par Mgr Dollmann et l'équipe diocésaine

Retrouvez ici, les différents hommages pour Monseigneur Garnier que nous avons reçus

  • Dominique B. GUIGBILE, Evèque de Dapaong, Togo

 

A Son Excellence
Monseigneur Vincent DOLLMAN
Archevêque du diocèse de Cambrai

 

Objet : Message de condoléances et de communion du diocèse de Dapaong

 

Excellence et cher frère,

Ce matin du 15 août 2018, avec vous, nous avons accueilli dans la foi, l’espérance et l’action de grâce la nouvelle du retour à Dieu de notre bien-aimé père François en compagnie de Notre Dame de Grâce, la patronne céleste de l’Eglise-Famille de Dieu à Cambrai qui était confiée à ses soins.

Profondément touché par ce départ aussi inattendu que la maladie qui a emporté ce robuste pasteur au cœur d’or, le diocèse de Dapaong exprime à vous-mêmes et à tous vos diocésains ses sincères et priantes condoléances, sa compassion, et sa proximité dans cette épreuve.

Plus qu’un ami, Monseigneur Garnier était considéré par les diocésains de Dapaong comme leur évêque aussi. Il y en a qui vont jusqu’à dire que « le diocèse de Dapaong est un doyenné de l’archidiocèse de Cambrai ». Tant les liens de fraternité, de coopération et de communion qui nous unissent sont nombreux et forts. La présence d’un certain nombre de prêtres de Dapaong, dont mon Vicaire Général l’Abbé Gustave WANME, à la célébration de ses funérailles en est le signe. Une messe de requiem sera célébrée à la cathédrale saint Charles Lwanga de Dapaong ce 24 août, en communion avec votre diocèse.

« Si le grain tombé en terre ne meurt pas il reste seul » (Jean 12, 24). Puisse la ‘‘déposition dans la crypte des archevêques’’ de Cambrai de ce pasteur qui a aimé et servi de ‘‘tout cœur’’ son peuple jusqu’au bout, porter des fruits de nombreuses vocations chrétiennes, de vie religieuse et sacerdotale pour prendre le relai de son combat passionné pour le salut de tout homme et de tout l’homme.

Bien fraternellement dans le Seigneur et à son service.

Dominique B. GUIGBILE

Evêque de Dapaong

 

Nb : courrier adressé à Mgr Vincent Dollmann

 

 

  • Isaac GAGLO : Evèque de d’Aneho, Togo,

 

C'est avec une vive douleur que j'ai reçu la nouvelle du rappel à Dieu de Mgr François Garnier que j'ai eu la joie de connaître personnellement il y a quelques années. 

Au nom du diocèse d'Aneho au Togo et en mon nom personnel, je présente à tout l'archidiocèse de Cambrai ainsi qu'à toutes les personnes proches de notre illustre disparu mes vives condoléances. 

Nous nous souviendrons dans nos prières de ce serviteur du Seigneur qui a donné toute sa vie au service du peuple de Dieu.

Que le Seigneur lui accorde le repos éternel et que brille à ses yeux la lumière sans déclin. Qu'il repose en paix.

Amen

+Isaac GAGLO 

Evêque d'Aneho

 

  • Brigitte Brunet : Ursulines de l’Union Romaine

 

Monsieur l’Abbé,

 

Au nom des sœurs ursulines de notre province, je vous prie d’accepter nos fraternelles condoléances et l’assurance de notre union à tout le diocèse de Cambrai, dans la prière et la reconnaissance.

 

Monseigneur Garnier a rejoint son Seigneur en cette aube de l’Assomption, fête de Notre Dame de Grâce : quelle délicatesse là derrière !

 

Mais il nous quitte ou, plutôt, nous rejoint d’une manière nouvelle sur les chemins qui étaient pour lui ceux de la rencontre, de l’écoute, de la bienveillance, de la jovialité aussi. Il nous faut consentir à ne plus le voir ou l’entendre de nos yeux et de nos oreilles, mais nous recueillons le témoignage d’un pasteur présent à chaque personne avec ce sourire d’accueil et cette écoute que l’on sentait profondément personnelle.

 

Il a porté sa charge pastorale dans le creuset de la souffrance et de l’offrande, spécialement ces derniers mois. De cette fidélité-là aussi nous sommes reconnaissantes au Seigneur.

 

Veuillez croire, Monsieur l’Abbé et Monsieur, que nous sommes bien unies à vous, ses collaborateurs proches, à toute l’Eglise de Cambrai, et à Monseigneur Dolmann, particulièrement le 24 août, dans la grâce du retour du pèlerinage diocésain de Lourdes. Nous prions également pour Monsieur l’Abbé Xavier Bris, affronté lui aussi au grand mystère de la maladie.

 

Brigitte Brunet

Nb : courrier adressé à Mgr Vincent Dollmann

 

 

  • Sr Mmoïse Amélie : Sœur servante des Pauvres

 

Mon Père,

Depuis l’annonce du décès de notre Evêque, notre prière communautaire s’est fait plus instante pour Mgr Dollmann et ses vicaires.

Nous étions hier soir à un temps de prière à notre paroisse St Martin autour de la figure de notre Archevêque François Garnier. Chacun évoquant – entre des Je vous salue Marie récités – ses souvenirs de son temps d’épiscopat. Nous est revenu en mémoire bien sûr sa visite chez nous il  y a 3 semaines alors que le patro battait son plein.

Je me suis dit que vous seriez peut-être heureux d’avoir en images quelques échos de cette heure qu’il a passé chez nous. (PJ) Il nous avait paru ‘lessivé’ physiquement, et sa présence d’esprit pour se maintenir parmi les chants des enfants et répondre à leurs questions malgré la chaleur du moment nous avait semblé du coup d’autant plus courageuse. Un beau témoignage pour nous du don de lui-même jusqu’au bout.

Nous prions désormais pour que l’unité qu’il avait créé autour de lui perdure avec son successeur, clergé et fidèles diocésains. Que Notre Dame de Grâce intercède… !

En grande union de prières,

Sr Mmoïse Amélie

Sœur servante des Pauvres

Nb : mail adressé à Mgr Vincent Dollmann

 

 

  • Marie-Cécile Dassonneville

 

Cher Père,
Ayant appris hier le décès de votre archevêque, Mgr Garnier, j'ai immédiatement pensé à vous et aux moments où vous veniez avec lui, lors de rencontres parisiennes, à la Maison de la CEF.
J'ai éprouvé avec vous, et pour vous et votre diocèse, une vive émotion à cette nouvelle.
Puisque j'ai travaillé au Secrétariat général de la Conférence des Evêques de France de 1979 à 2015, Mgr Garnier est sans doute un de ceux que j'ai eu la chance de connaître et avec lesquels j'ai collaboré le plus longtemps : d'abord lorsque le "P. Garnier", ayant des responsabilités de vicaire épiscopal puis de vicaire général de son diocèse de Dijon, participait à des groupes de travail (villes moyennes, etc.) et venait pour cela nous rejoindre à Paris, au 106 rue du Bac d'alors ; puis lorsque, en tant que jeune évêque de Luçon, nous avions notamment eu la joie de lui rendre visite à son évêché, y étant chaleureusement accueillis - il avait accueilli un peu plus tard (et tenu par la main, dans l'allée de l'église...), le pape Jean-Paul II lors de la rencontre avec les religieux à St-Laurent-sur-Sèvres  - ; puis, bien sûr, dans ses responsabilités d'archevêque de votre diocèse...
Toujours, il avait ce bon sourire, cette jovialité, cette qualité relationnelle et cette sympathie que vous lui avez connus. Le travail avec lui - dans le cadre des commissions, comités et groupes épiscopaux ou lors des Assemblées plénières à Lourdes ou Paris - était un vrai plaisir tant il savait être agréable, courtois, rempli d'une gentillesse pleine de douceur, de vraie délicatesse et de sens de l'humour.
Il sera impossible de l'oublier... et beaucoup de souvenirs me reviennent en mémoire en l'évoquant.

Puisqu'il avait écrit à son diocèse qu'il aurait souhaité recevoir l'onction des malades, au milieu de ses diocésains, lors du pèlerinage diocésain à Lourdes débuté hier - où vous êtes peut-être -, il y est sûrement très présent à son cher diocèse et "présidera" sans doute particulièrement la célébration d'onction des malades du "haut du ciel".

Depuis la Maison du Père, nul doute qu'il ne va plus cesser de veiller sur vous tous, de vous accompagner et de vous bénir !

Permettez-moi, avec tant d'autres qui l'ont, comme vous, aimé et apprécié, de m'unir de tout coeur à votre prière pour lui et avec vous de rendre grâces au Seigneur de tout ce qui vous a été donné par ce Pasteur.

Merci aussi à vous-même, à tous les prêtres, collaborateurs et membres du diocèse de Cambrai pour tout ce qui a été apporté de richesses et de joies à sa vie humaine et chrétienne lorsqu'il était parmi vous.

Je regrette que ce soit cette triste circonstance qui me donne l'occasion de reprendre contact avec vous, mais n'oublie pas que nous nous étions retrouvés un été à Lourdes, précisément, autour de ND du Saint-Cordon que vous nous aviez présentée au Rosaire - et à laquelle Mgr Garnier était très attaché. Je suppose que vous avez d'ailleurs toujours la responsabilité de ce sanctuaire ?

En vous souhaitant, ainsi qu'à tous, beaucoup d'espérance et d'être fortifiés par la prière de Mgr Garnier pour son diocèse, soyez assuré que je vous reste proche et n'oublie pas tous les bons moments partagés avec vous.

Bien sincèrement et fraternellement à vous,



Marie-Cécile Dassonneville

Nb : mail adressé à Mgr Denis Lecomte

 

 

 

Cette liste n'est pas exhaustive et sera complétée au fur et à mesure.

N'hesiter pas nous contacter si vous avez connaissance d'hommages à ajouter.

 

 

Article publié par Service communication • Publié Mercredi 22 août 2018 • 1491 visites

Haut de page