Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Goûter et vivre...

Merci, saint Jérôme Édito du 6 octobre

 

                                               GOÛTER ET VIVRE...

                                                          Merci, saint Jérôme !

 

Si seulement se multipliaient les équipes de partage d’Évangile ! c’est pour tout le monde ! c’est tout simple ! il suffit d’une heure par mois ! une heure avant le gâteau ou le café partagé.

 

Pourquoi ? Pour rencontrer Jésus, le Christ, notre source. Comment ? Avec, dans les mains de chacun, un des livrets diocésains : «  La route qui nous change ».On y trouve la " règle du jeu " et quelques clefs pour mieux comprendre les textes.

 

J'ai prié pour la multiplication de ces petites équipes, rêvant de leur présence dans chaque quartier, dans chaque village ; tout simplement parce que tout repart de l’Évangile. J’ai fait cette prière le jour où la liturgie nous a fait fêter Saint-Jérôme. L'oraison était claire: "Seigneur, tu as donné à Saint-Jérôme de GOÛTER l'écriture et d'en VIVRE intensément " : Goûter et vivre de la Parole de Dieu, c’est ce qu'a vécu Saint-Jérôme !

 

Nous sommes à la fin du 5ème siècle ; avec un jeune étudiant romain, Jérôme. Il n'est pas baptisé alors que ses parents le sont. Au cours de ses voyages à travers l'Europe, il rencontre deux ermites. Il découvre par eux le Christ. Il demande le baptême et part en pèlerinage en Terre Sainte. Une très grave maladie l’arrête près d'Antioche ; il profite de sa convalescence pour apprendre le grec et l'hébreu ; l'évêque local le repère et obtient  de lui qu'il accepte de devenir prêtre...

 

C'est alors que le nouveau pape, Damase, le rappelle à Rome pour qu'il devienne son secrétaire. Et là, dans ses heures de loisirs, il enseigne les langues bibliques à quelques saintes femmes, ce qui suscite la jalousie de ses confrères prêtres, à ce point qu'il doit quitter Rome, ce qu'il fait.

 

Et c'est là que tout devient passionnant: à Bethléem, tout près de la grotte de la Nativité, il décide de traduire toute la bible en latin, de la première à la dernière ligne. Il s’agit de passer de l’hébreu au latin pour tout l’ancien testament et de passer du grec au latin pour tout le nouveau testament ; tout cela pour donner à tous la possibilité de "GOÛTER " la Parole pour en "VIVRE" ! plus de trente années de travail acharné pour nous tous !

                                                           Merci Saint-Jérôme !

 

 

                              

Article publié par Cathocambrai • Publié Lundi 17 octobre 2016 • 367 visites

Actualités de l'Eglise

Mieux habiter l’espace
« Mieux habiter l’espace », thème de la quatrième méditation pour le Carême 2017, à...

« Pour que vive le livre » déclaration de Mgr Bernard Ginoux
À L’OCCASION DU SALON DU LIVRE 2017, DÉCLARATION DE L’INSTANCE LIVRE Tandis que s’ouvre le...

Plus d’audience pour les acteurs de l’Église en périphérie
En pleine campagne électorale, grâce aux équipes de Pèlerin et du réseau RCF, Radio...

Le Synode 2018 sur les jeunes et la foi est lancé
Mgr Denis MOUTEL, évêque de Saint-Brieuc et Tréguier et le P. Joao CHAGAS, responsable de la...

RDC, le témoignage alarmant de Mgr Muyengo
Mgr Sébastien Muyengo, évêque d’Uvira (République Démocratique du Congo). Evêque...

Haut de page