Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Comme une étoile filante

Élisabeth de la Trinité Édito du 20 octobre 2016

Comme une étoile filante !

                                                                                                              Élisabeth de la Trinité

 

Il y a des saintetés acquises dans la longueur du temps. Je pense à celle de Saint Jean-Paul II, qui ne nous cacha rien de ses épreuves, jusqu’au bout d’une longue vie.

 

Et puis, il y a des saintetés qui sont comme des étoiles filantes : elles tracent dans le ciel sombre une trajectoire aussi courte qu’éclatante. C’est à l’évidence celle de deux jeunes carmélites, Sainte-Thérése de Lisieux et Sainte-Élisabeth de Dijon.

 

D’Élisabeth, on peut ne retenir qu’un seul mot, qu’elle emprunte à Saint-Paul : le mot « TROP » : elle a la conscience vive du « trop grand amour de Dieu », dont elle dit : « Il m’a trop aimée ».

 

Élisabeth a trouvé un grand chantre parmi les prêtres de Cambrai : il s’agit du père Jean Rémy qui est parti vers le ciel il y a moins de dix ans. Dans son livre - à lire - « Confidences d’un prêtre », il nous confie tout humblement : « Élisabeth de la Trinité m’a sauvé ».

 

+ François Garnier

Archevêque de Cambrai

 

16 17 03 01 Elisabeth -piano 16 17 03 01 Elisabeth -piano  

Article publié par Cathocambrai • Publié Vendredi 28 octobre 2016 - 16h50 • 422 visites

Haut de page