Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

"La chasse aux Chrétiens"

édito du 10 novembre

"La chasse aux Chrétiens"

 

 

"37 catholiques, dont 2 prêtres assassinés, dans une église de Bagdad, par Al-Qaïda, la veille de la Toussaint".

 

 

J'apprends avec effroi cette nouvelle au moment où je lis l'éditorial courageux de Jacques Julliard intitulé "La chasse aux chrétiens"[1]. Qu'il me permette de le citer et de le remercier pour son courage.

 

-         "Ce n'est rien – rien que des chrétiens qu'on égorge …"

"Un peu partout …"

"Là où ils sont minoritaires. Et surtout en pays musulman … "

"Dans le monde actuel, le christianisme est de loin la religion la plus persécutée …"

"En Turquie, les communautés chrétiennes qui sont les plus anciennes, antérieures à l'Islam, sont menacées de disparition".

"En Egypte (coptes) et au Liban (maronites), elles se replient sur elles-mêmes ou émigrent en Occident".

"En Irak, la guerre a précipité les chrétiens dans le malheur : près de 2000 morts, des populations déplacées par centaines de mille …"

"On ne compte plus, à travers le Proche-Orient, les communautés attaquées, les dignitaires religieux assassinés, les églises brûlées, les interdictions professionnelles, de droit ou de fait, dont sont victimes les chrétiens …"

"Un génocide religieux à la petite semaine …"

 

Et l'article continue avec ce sinistre constat :

 

-         "Et pendant ce temps, l'Occident fait l'autruche … Pour ma part, j'ai pu constater que, chaque fois qu'il fallait défendre les chrétiens, on voyait, à quelques exceptions près, les professionnels des droits de l'homme se défiler …"

 

Alors

 

-    Je rêve de voir tous les musulmans de France manifester clairement contre Al-Qaïda, afin de discréditer les falsificateurs de leur foi.

 

-         Je prie aussi pour qu'aucun germe de haine ne s'accroche à nos cœurs de baptisés.

La haine pourrit les cœurs.     

 

-    Je prie encore pour que, dans la grâce du Christ, nous résistions à toute tentation de violence et à l'horrible loi du talion.

 

-    Je prie enfin pour que les deux grandes paroles du Christ en croix qui me rendent fier d'être des siens, se gravent en nous tous à l'heure de nos colères légitimes : "Père, pardonne-leur … Père, je m'abandonne à toi" …

 

X François Garnier

Archevêque de Cambrai

 



[1] Nouvel Observateur / octobre 2010.

Article publié par Cathocambrai • Publié Mercredi 17 novembre 2010 • 2613 visites

Haut de page